Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur les traces d'Apollon

Publié le 4 Septembre 2014 par Ayaetcompagnie002

Sur les traces d'Apollon

Une petite virée à Didyme ? pourquoi pas,Trois dolmuș et une heure de car et on y est.

Malheureusement, guerres et tremblement de terre on malmené le temple d'Apollon.

Notre historien berlinois pourra peut-être nous photographier les éléments qui se trouvent au Pergamon museum.

Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.
Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est  fatiguante.

Tandis qu'il pleut à Paris, ici la chaleur est fatiguante.

Sur les traces d'Apollon

Les gens craignent-ils un possible éboulis? On était les seuls Français,, il y avait aussi une petite famille allemande qui avait peut-être vu les éléments de Berlin...

Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon

Par terre, les petits morceaux du temple d'Apollon sont énormes :

Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon

En rentrant trois dolmus et un car plus tard on était de retour à yalikavak. Dans le dolmus le chauffeur n'avait pas oublié Attaturk.

Mais la prochaine fois j'irai au British Museum de Londres où il y a aussi d'autres parties du temple d'Apollon et où il fait moins chaud.

Sur les traces d'Apollon
Sur les traces d'Apollon
Commenter cet article